!-- Font Awesome -->

15 août 2012

L'âge de Glace : la dérive des continents


Guess who's back ? Scrat ! Bon, je ne suis pas très objective - j'adore Scrat depuis les premières aventures de l'Age de Glace, à courir après son gland désespérément, il me fait rire (et parfois pitié). Cette fois-ci, il est tout simplement à l'origine d'un des plus grands bouleversements que la Terre ait jamais connu. 

Je suis sans doute l'une des dernières à aller voir ce film, il est sorti il y a presque deux mois, juste après mon départ en Thaïlande et impossible de le voir sur place, il n'était diffusé qu'en thaï. J'ai donc attendu patiemment d'être de retour dans notre chère métropole pour aller suivre les dernières aventures de nos troublions. 

La bande-annonce résume à elle seule l'immense catastrophe que Scrat va provoquer, en tentant une nouvelle fois d'attraper son gland. Ce cataclysme va plonger nos amis (Manny et sa petite famille, Diego et l'adorable Sid, sans oublier les opossums) dans leur plus grande aventure jusqu'à ce jour. Prêt à tout pour rejoindre les siens, Manny, Diego, Sid - affublé de sa grand-mère, vont affronter d'effroyables pirates alors que la Terre ne cesse de trembler.

J'ai vu le film en 3D - je ne suis pas une grande fan de ces effets spéciaux, mais ici j'y ai trouvé l'utilité et j'ai beaucoup aimé voir Scrat s'écharner une nouvelle fois à attraper son gland, qu'importe les conséquences. Les scénaristes ont poussé cette fois-ci le bouchon très loin, en nous emmenant sur les mers, dans le monde des pirates et des sirènes, et en Scratlantide ! Sid va retrouver sa famille et va devoir s'occuper de sa grand-mère, et Diego va tomber amoureux. Manny devra lui affronter une ado en crise.

Je me suis beaucoup amusée, comme les enfants présent dans la salle, et un homme derrière moi dont le rire était très communicatif. Ma scène préférée reste, encore une fois, une scène particulière où Scrat tente de décoller (avec l'aide d'une grande feuille) d'un glacier - le vent le portera mais évidemment pas dans la direction souhaitée. J'en ris encore. Comme celle où les deux opossums avouent qu'ils sont incapables de s'inquiéter de la fin du monde tellement ils sont stupides. Ou celle où Scrat doit plonger très profondément pour tenter de retrouver son gland.

De nouveaux personnages font leur apparition comme le méchant pirate Capitaine Gutt ou comme Shira la belle tigresse - l'histoire est amusante et pleine de bons sentiments, à noter que cet épisode est vraiment tourné vers les familles et les jeunes enfants. Il faut donc être prêt à replonger en enfance pour certaines scènes. J'aime la version française, et je trouve que la voix de Vincent Cassel sied parfaitement à son personnage (Diego).



J'ai lu une interview d'un des scénaristes, qui a créé ces personnages et qui avouait que son personnage préféré était Sid (un vrai héros dans cette aventure) même si Scrat reste la star qu'il doit sans cesse dessiner à la demande de tous les journalistes. Je ne peux m'empêcher de repenser au personnage de Tex Avery, le célèbre Coyote qui tente lui aussi désespérément d'attraper Bip-Bip, on peut imaginer que le scénariste en créant Scrat lui rend une sorte d'hommage. Et non, je ne me lasse pas.

Allez, je vous remets la bande-annonce, rien que pour le plaisir :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire