!-- Font Awesome -->

26 septembre 2013

Promenade sur l'Ile Clémentine

Prêt pour une pause verdure ? Nantes a été élue "Capitale verte européenne" en 2013. Cela fait sourire certains habitants, les travaux ne cessent et les voitures collées au derrière les unes des autres sont loin d'être "éco friendly". Pourtant, en y réfléchissant, Nantes regorge de parcs verdoyants, est traversée par la Loire et l'Erdre, l'une des plus belles rivières de France et possède de nombreux atouts. Les abords ont été aménagés en longues promenades. Et quelques pépites dont une que je tiens à vous faire connaître aujourd'hui.

A la sortie de Nantes, une vingtaine de communes vous accueille. L'une d'elle, Sainte-Luce-sur-Loire, située le long de la Loire possède un parc situé sur une île, l'Ile Clémentine. Cette île a été aménagée mais garde son caractère sauvage, et surtout elle est régulièrement envahie par les eaux lors des fortes marées.

Cela lui donne un caractère unique, une partie est ensablée et l'autre peut accueilllir promeneurs, pique-niqueurs et enfants (une aire de jeux a été aménagée). Les arbres ont pris le pli d'être souvent envahis par la Loire - le résultat est suprenant : leurs racines sont exposées, nues, immenses, nouées.

J'y vais régulièrement, ma petite saucisse adore y courir - j'aime la partie ombragée dans les bois, on y rencontre finalement peu de monde. Aujourd'hui, j'ai sorti mon appareil photo - non sans mal. Car mon chien trouve toujours le moyen de tirer sur sa laisse à l'instant précis où j'appuie sur le bouton. Le résultat est là, un cinquième des photos sont floues et vous saurez trouver la plus étrange de toute, née de ce millième de secondes où je fixais les bancs de sable et où mon chien a décidé de repartir vers de nouvelles aventures. Je pense que peu de Nantais (ou habitants de la Métropole) connaissent ce lieu presque magique. A Nantes, nous connaissons mieux l'Ile Feydeau ou l'Ile Versailles (l'un d'eux n'est plus une île d'ailleurs, mais toujours appelée ainsi).











Bonne semaine !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire