!-- Font Awesome -->

05 mars 2014

My addictions of the week


De retour parmi les fous ! Je n'avais pas réalisé que j'avais été si longtemps absente. Il faut dire que la vie n'est pas toujours de tout repos. De retour de Belgique et du Luxembourg, j'ai été happée par pas mal de choses et je retrouve tout juste mon appartement et mon ordinateur. 

Au menu cette semaine : Gaston Lagaffe, moules frites, The Grand Budapest Hotel, Homeland, Broadchurch, Arrow, Working Girls, salon du livre Atlantide à Nantes, Banshee, les Oscars, les Césars, les gaufres de Bruxelles, House of cards, etc. 



Mes drogues culinaires 


De retour du pays de Tintin, j'ai eu confirmation que le restaurant qui sert les meilleures moules-frites ..se trouve à Nantes ! Bon, je plaisante à moitié - je ne les ai testées qu'une seule fois à Bruxelles, et dans un lieu touristique. Disons que les moules marinières que ma mère et mon restaurateur préféré préparent ont un goût vraiment différent et que j'apprécie plus. Quant aux frites, là pas photo ! Je préfère nettement celles de mon restaurateur nantais (qui ne fait que des moules frites) à toutes celles testées là-bas. Si ce n'est pas de la publicité gratuite pour ce restaurateur nantais ;-)


http://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g188644-d1309102-Reviews-Aux_Gaufres_de_Bruxelles-Brussels.html
Copyright : Trip advisor

Par contre j'ai goûté les gaufres (nature) et là, moi qui en mange rarement, car je les trouve généralement trop sèches, j'ai adoré ! Un choc culinaire ! Je ne jure plus que par leurs gaufres. S'il y a moyen de se les faire livrer à domicile, je suis preneuse....



Mes drogues télévisuelles


Comme beaucoup de français (près de 7 millions), j'ai regardé lundi soir la fin de Broadchurch - série anglaise diffusée sur France 2 (en v.o). La série est filmée intelligemment même si j'ai trouvé les derniers épisodes assez prévisibles. J'aime beaucoup la finesse du scénario, le détail, les silences, la manière dont l'auteur suit cette famille qui traverse l'enfer.  Avais-je deviné ? Je me doutais que cela tournait autour de la famille d'Ellie, puisque son fils ne cessait de mentir - comme l'inspecteur, j'ai commencé à soupçonner le père très tardivement. Il faut dire que le suspense a été maintenu pendant le tournage également, puisque l'acteur qui interprète l'assassin n'a été informé de son "crime" qu'à deux petites semaines de la fin du tournage. 


Les Britanniques ont adoré et l'inspecteur Ellie Miller (Olivia Colman) va revenir pour de nouvelles enquêtes, mais sans Alec Hardy (David Tennant) - ce dernier étant trop occupé à tourner l'adaptation ... canadienne ! Une adaptation américaine est également prévue.

Sinon, j'ai rattrapé plusieurs épisodes d'Arrow  - la série qui ne demande pas de réflexion mais qui me fait bien un fou en ce moment.

Je comptais aussi me divertir l'esprit en regardant la troisième saison de Working Girls. Est-ce moi ou la série a perdu un peu de son humour ? Si je trouve le personnage de la boss toujours aussi intéressant, les autres me lassent un peu - surtout les deux standardistes qui ne provoquent aucun rire en moi, plutôt même l'énervement. J'aimais bien la fille un peu tarte mais son relooking me déplait. Bref, j'ai vu trois épisodes et je n'ai pas retrouvé le plaisir que j'avais connu les premières saisons. 

J'ai vu d'affilée les quatre derniers épisodes de Banshee - toujours dans la même veine mais je me laisse attraper par le suspense et j'adore Job, le personnage interprété par Hoon Lee. Les scènes de sexe deviennent totalement superflues mais c'est le sel qui vient pimenter un scénario un peu confus (le poivre étant la violence). Bon j'avoue que je deviens aussi accro mais si certaines choses m'insupportent.

La deuxième saison de House of Cards va arriver prochainement sur Canal + et je trépigne d'impatience. Vous allez en attendre parler, j'ai lu que le personnage de Claire Underwood (Robin Wright) est particulièrement cruel dans cette saison. Hâte de la voir à l’œuvre !

Et puis, n'oublions pas Homeland - j'ai enchainé 4 épisodes avec toujours autant de plaisir - je suis accro au personnage de Carrie et je sais que Brody va bientôt réapparaitre. Contrairement à d'autres spectateurs, cette deuxième saison ne me lasse pas, même si évidemment je me serais bien passée des scènes mettant à l'honneur la fille de Brody.

Enfin, depuis cette semaine sur Canal + Séries, le retour après la pause hivernale de The Americans (yeahhhhh ) et dès mardi prochain la suite de Revenge ! Bref, je suis occupée jusqu'en mai prochain ;-)




Mes drogues cinématographiques


Les Oscars ont enfin eu lieu - mes pronostics n'étaient pas si mauvais finalement, et même nettement meilleurs que l'an dernier - je prépare un petit billet à la demande de Miss Océane. 

Les Césars ont eu lieu également - vous le savez : le film de Guillaume Gallienne a raflé tous les prix, le peu de récompenses pour La Vie d'Adèle m'a surpris vu l'encensement général autour de ce film. Cela faisait longtemps qu'une comédie n'avait pas été mise à l'honneur aux Césars (je l'avais bien aimée mais je ne l'avais pas non plus encensée). Par contre, je me suis terriblement ennuyée devant mon petit écran vendredi soir - j'ai même zappé et surtout j'ai passé ma soirée à surfer sur Internet. Contrairement aux américains qui arrivent à allier divertissement et récompenses, les acteurs français n'arrivent pas à se moquer d'eux-mêmes et la présentatrice Cécile de France, malgré tous ces efforts, n'est pas arrivée à se débarrasser de son stress et fait pale figure face à Tina Fey ou Ellen de Generes.  

J'adore le cinéma, je ne cesse de rendre hommage au septième art mais pourquoi les acteurs français se prennent-ils aussi au sérieux ? Quand je repense aux piques envoyés à George Clooney ou Leo Di Caprio, je trouve les acteurs français bien trop élitistes et frileux.

Revenons au cinéma, avec deux films américains que j'ai vus et beaucoup aimés :  Un été à Osage County  et The Grand Budapest Hotel avec une belle brochette d'acteurs dont Jude Law, Ralph Fiennes, Saoirse Ronan, Bill Murray, Tilda Swinton, Edward Norton et quelques Frenchies ! Je vous encourage à aller voir les deux. 


Sinon, je profite des films sur Canal +, je vous en parlerai prochainement - j'ai revu Jappeloup, Zero Dark Thirty et j'ai découvert le très beau Royal Affair avec Mads Mikkelsen. 

Dans les sorties cinéma, j'attends la prochaine sortie de The Monuments Men - j'aurais voulu voir un autre film mais il ne sort que dans trois salles à Paris. Sinon j'irai peut-être voir Ida mais en ce moment, j'ai envie de films plus légers. Enfin, j'ai toujours un tas de films à regarder chez moi également mais comme ils annoncent très beau temps à compter de mercredi, il se peut qu'en fait je sois à bronzer sur mon balcon ou à une terrasse ;-)


Mes drogues littéraires 

Je vous parlais de ma période de disette - impossible de tourner une page, j'ai bien essayé de lire dans le train mais mon esprit a été trop absorbé ces temps-ci pour s'ouvrir à un livre. J'ai du retourner deux livres en bibliothèque sans les avoir terminés. Mon exemplaire de The Goldfinch de Donna Tartt est arrivé - en broché et en anglais, il pèse une tonne.J'espère qu'il arrivera à briser ce mauvais sort. 

http://www.atlantide-festival.org/presentation/
Copyright Joel ROBISON

Bonne nouvelle toutefois, la prochain festival des littératures, Atlantide organisé du 15 au 18 mai prochain à Nantes va accueillir des auteurs que j'aime et que j'ai lus récemment : Margaret ATWOOD,  Richard Ford avec Canada, Maylis de Kerangal avec Réparer les vivants et beaucoup d'autres, voici la liste complète annoncée : 

Hanan AL-SHAYKH, Yuri ANDRUKHOVYCH, Sinan ANTOON, Margaret ATWOOD, Eduardo BERTI, Zéno BIANU, Jocelyn BONNERAVE, Anne CRAUSAZ, Maylis DE KERANGAL, Mathias ENARD, Tomas ESPEDAL, Richard FORD, Graeme GIBSON, Hubert HADDAD, Caspar HENDERSON, Isabel HUGGAN, Dany LAFERRIERE, Barry LOPEZ, Leonora MIANO, Helen OYEYEMI, Eric PESSAN, Jean-Claude PINSON, Philippe RAHMY, Sergio RAMIREZ, Manuel RIVAS, Santiago RONCAGLIOLO, Alberto RUY-SANCHEZ, Leila SEBBAR, Ryoko SEKIGUCHI, Isabelle SORENTE, Adam THIRLWELL, Jane URQUHART, Juan GABRIEL VASQUEZ, Philippe VASSET 

et je me devais de rendre un petit hommage à Gaston Lagaffe - je ne sais pas combien de fois j'ai lu les BD chez mon cousin à Strasbourg - sans doute parce que j'ai parfois l'impression de lui rassembler, toujours à rêvasser et entourée d'animaux - j'ai toujours aimé le fait que Franquin accorde tant d'importance au détail - il fait toujours figurer la mouette, le chat, la souris ....  Je vous en parle et hop j'ai envie de me replonger dans ses aventures !  Gaston a eu l'honneur d'être un doodle et a largement mérité sa célébrité.

A vous de jouer, saurez-vous trouver où se cache la souris ? Bonne semaine à tous !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire