!-- Font Awesome -->

23 juin 2014

Mes addictions of the week

Au menu cette semaine :The Normal Heart, Dr Mamour, Gus Van Sant, Pacific Rim, Quizz Duel, the Bling Ring, Mad Men, My precious life, Strike Back, Promised Land, Miss Fisher enquête !

et un petit avant signe de mes futures vacances avec cette photo : 




Mes addictions culinaires


En quinze de jours de soleil et de chaleur, je suis passée du gratin aux trois fromages à la salade parmesan/jambon de Serrano/melon.  Parfois mon ventre jase un peu à ce changement de programme, mais mes jeans apprécient ! 

http://regimea.com/salade-jambon-cru-melon/
Copyright Regimea

Bon, je vous rassure les glaces et les M&Ms ne sont jamais loin ;-) 

Petite histoire rigolote : je suis sortie vendredi soir avec un vieil ami (de longue date et en âge) qui m'a invité au restaurant. Le sieur voulait fuire les fans de futchbôl et bien il a trouvé le seul restaurant qui avait installé deux grands écrans ! On a donc suivi le match France-Suisse contraint et forcé LOL . J'avais parié 5 buts pour l'équipe de France (j'ai gagné) mais surtout on a découvert que tout le restaurant suivait le match - je ne vous raconte pas l'ambiance! Et en sortant, c'était déjà la fête dans le centre-ville.

 
Mes addictions télévisuelles 


Un de mes collègues a croisé Dr Mamour aux 24 Heures du Mans et m'a dit, texto "il est beaucoup plus grand en vrai qu'il ne le semble dans Grey's anatomy". Bonne nouvelle mesdames, Patrick Dempsey est grand ! 

Pour ma part,  tout en suivant les derniers faits et gestes des Mad Men, et en étant encore totalement emballée par cette saison,  j'ai décidé, avec l'arrêt de plusieurs séries de rattraper un peu mon retard sur les films diffusés sur le petit écran (Canal +), car j'avoue avoir du mal à m'installer pour une longue durée devant mon téléviseur.

J'ai aussi regardé un film produit par HBO et diffusé aux USA cette année : The Normal Heart. J'écris un billet à son sujet que je vais publier dans la foulée.  Je vais donc profiter de l'été pour apprécier les muscles des mecs de Strike Back et d'Arrow ! (retour le 4 juillet pour le second) et suivre à nouveau les enquêtes de Miss Fisher, la détective privée des années 20 en Australie (retour début juillet sur France 3).


Mes addictions cinématographiques

Non, je n'ai pas remis les pieds dans une salle de cinéma - avec 29°c à l'ombre, je préfère les terrasses aux salles climatisées, mais j'ai enfin rattrapé une partie de mon retard en regardant quelques films diffusés sur Canal +. 

The Bling Ring de Sophia Coppola que j'ai vraiment aimé (un billet à venir) puis Promised Land de Gus Van Sant et enfin Pacific Rim de Guillermo del Toro. J'ai d'autres films à regarder, je finis par les enregistrer, car j'ai peur qu'ils sortent de la programmation (pourtant Canal + à la demande les garde longtemps à l'affiche). 

Pacific Rim de Guillermo del Toro : que dire sans avoir l'air trop méchante ?  Bon, je ne m'attendais pas non plus à un chef d’œuvre. Je me souviens en avoir entendu parler et puis la semaine dernière au Cercle, ils ont parlé de ce film comme l'archétype de film complètement masochiste - et il faut avouer qu'en regardant le film, j'ai été aussi particulièrement étonnée de ne voir qu'une seule femme ! En 2020, les femmes ont disparu......... Il en reste une, petite, timide, amoureuse transie du beau héros triste ... Bref, histoire totalement prévisible, scène risible quand on les voit devoir pédaler dans la semoule pour faire avancer ou bouger les robots (en 2020 on n'a pas encore compris qu'on peut piloter à distance). Honnêtement, je crois que j'ai accéléré à plusieurs reprises - le film ayant piqué ses idées à tous les autres (de Transformers à Top Gun pour la guéguerre entre pilotes), bref un beau navet. Pas de regret de ne pas m'être déplacée en salle !
Mon avis :


Promised Land de Gus Van Sant - en premier lieu j'ai toujours aimé les films de Van Sant, j'ai sans doute consacré un billet à chaque fois, depuis ses tous premiers films (To Die For, My own Private Idaho, Elephant, Paranoid Park, Restless, etc.), tout me plaît chez lui. Et puis là, je suis déçue. Je comprends la démarche du réalisateur - l'extraction du schiste et la pollution mais surtout la rédemption d'un homme (Matt Damon) mais en même temps, je n'y ai pas retrouvé "la patte" de l'auteur que j'aime tant. Sans doute parce qu'il a réalisé un film qu'il n'a pas écrit. C'est le film de Matt, pour Matt. Non pas que Gus Van Sant ne puisse sortir de l'adolescence, il l'a prouvé avec Harvey Milk. Ici, on suit le parcours d'un vendeur de rêve, Matt Damon, représentant d'une compagnie d'extraction du schiste qui vient essayer d'acheter une ville qui repose sur un gisement important, mais la vie (l'amour, etc.) se chargera de lui rappeler les vraies valeurs humaines.  Le film se suit avec plaisir, on découvre l'Amérique des petits, ici en Pennsylvanie - ces petites villes qui sont touchées par la crise et voient en ces promoteurs une source d'argent importante. Mais le résultat ressemble plus à un téléfilm - rien de surprenant, d'emballant, de dérangeant. Un film qui se voit mais qui s'oublie. 
Mon avis : (♥)

Sinon j'ai revu un de mes films préférés des années 80 avec Richard Gere et Kim Basinger, le film a plein de défauts mais la magie opère toujours ! Je vous en reparle prochainement.

Et ce soir, je vais aller - oui, m'enfermer de nouveau dans une salle de cinéma, j'avais promis à une copine que je l'accompagnerai voir une comédie française (tout arrive!), Sous les jupes des filles. Bon, j'avoue j'y vais un peu à reculons, ai-je tort ? 
 


Mes e-addictions (iPhone ou iPad)

A part faire le tri dans mes applications, en supprimant pas mal de jeux et d'autres applis téléchargées et jamais utilisées car je suis loin d'être accro aux nouveaux jeux comme Juliette - qui je dois l'avouer m'épate. Je reste fidèle à Granny Smith ou à Scrat, aux mots fléchés. En fait, je suis un peu une nerd. 

Et puis la semaine dernière, ma sœur m'a fait découvrir un jeu totalement addictif : Duel quizz

Ce jeu teste vos connaissances dans divers domaines (culture, sports, médias, histoire, etc.). Vous devez vous inscrire et vous jouez contre un adversaire défini (amis) ou contre un adversaire aléatoire. Comme tout jeu, vous pouvez choisir la version premium (2,49€) pour pouvoir créer votre propre avatar, suivre vos statistiques, etc. Pour l'instant, j'ai la version gratuite mais je risque de bientôt faire le grand saut. 

Vous avez parfois le fois le choix entre trois domaines. Les sciences ou la technologie me font peur mais finalement j'y gagne pas mal de points. C'est chacun son tour, soit vous choisissez le thème soit c'est votre adversaire. Vous aurez à répondre aux mêmes questions. Vous devez donc attendre que votre adversaire soit connecté pour poursuivre la partie. Exemple hier soir, j'étais toute seule car à partir de 11h, tout le monde ronflait. Vous pouvez lancer autant de parties que vous le souhaitez. C'est un quizz :  il y a toujours 4 réponses possibles. J'avoue je suis accro ! (Seul bémol :  il est chronophage en batterie).




Sinon, j'ai aussi téléchargé l'appli My precious life qui a obtenu le prix de la meilleure app (App awards 2014). Petit journal de bord, il vous permet de prendre des notes, soit en photographiant ce que vous souhaitez (un magazine, une affiche de film, etc.) ajouter une adresse ou des rendez-vous, enregistrer un son et son image pour vous souvenir de chaque jour. Vous pouvez supprimer chaque note ("precious") ou les garder. Vous pouvez écrire vos propres notes. Bref, un petit journal de bord pas mal du tout. J'avais déjà un autre journal, Diary que j'ai laissé tomber. On verra bien si celui-là résistera au temps.

Mes drogues littéraires 

En pleine lecture de Noyade en eau douce de Ross McDonald, je vous ai préparé un billet sur le sublime livre Le sillage de l'oubli de Bruce Machart. J'ai profité du beau temps pour lire dans le transat et j'ai continué ma lecture dans le tram ce matin (5 petites minutes, pourtant j'avais bien envie de continuer !). Je n'étais pas très fan au départ (un polar très Hollywood années 50) mais j'ai fini par accroché et j'ai du mal à le reposer. 

Je compte bien le finir et aller dépenser mes sous dans une librairie (j'ai eu des chèques Lire) pour m'approvisionner pour l'été !  Car j'adore m'acheter plusieurs romans pour l'été (où je lis beaucoup plus). Je sais que beaucoup de blogueurs ont sorti une liste de livres pour l'été. Il faut un format léger pour aller dans le sac de plage. Des idées ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire