!-- Font Awesome -->

15 août 2010

Chatroom

Hier, j'ai vu le dernier film d'Hideo Nakata. Il raconte l'histoire d'un jeune homme suicidaire qui en créant une chatroom, va attirer d'autres gamins perturbés et tenter de de les détruire. "Chatroom" m'a laissé une drôle d'impression - c'est un film sur la détresse des adolescents, leur isolement et la fascination du morbide. La fin est violente, même si elle laisse un peu d'espoir (parfois la réalité reprend le dessus sur le virtuel).

Le réalisateur a souhaité réaliser ce film, suite à la vague de suicides au Japon, dont l'origine remontait à un chat sur Internet qui prônait le suicide comme unique solution au mal-être. Et à ce phénomène étrange des hikikomori qui s'enferment chez eux et n'ont plus aucun contact avec le monde extérieur pendant des années. Le manque de contact social et l'isolement prolongés ont un effet dévastateur sur la mentalité des hikikomori. Leur poste de télévision ou leur ordinateur devient alors leur unique point de référence.

Le personnage principal n'est pas le héros mais son opposé : un adolescent suicidaire qui se sert d'Internet pour évacuer sa haine et déverser sa colère sur d'autres gamins paumés. D'un point de vue visuel, le réalisateur a su mettre parfaitement en image ce monde virtuel des chatroom. J'ai beaucoup aimé le début du film quand on voit la création de la nouvelle chatroom par le personnage principal, il se retrouve dans un immense hôtel dont chaque chambre est une chatroom.
Le monde virtuel se mêle au monde réel, la tragédie en marche, ces adolescent vont devoir choisir entre le monde virtuel et le monde réel.

J'ai aimé le film même si parfois j'ai eu le sentiment d'être tenue trop éloignée par le réalisateur et puis on peut lui reprocher une certaine caricature de la souffrance (le père abandonne l'enfant, les parents préfèrent l'aîné). J'ai lu d'autres critiques, qui le trouvent peu réaliste, sous prétexte que ceux qui fréquent l'hôtel sont des détraqués ou des pervers mais c'est faux. L'une des premières scènes montrent des gens au tout à fait normaux (Jim est celui qui a l'air le plus perturbé) de plus les personnages principaux représentent pour moi de véritables adolescents.

Enfin, j'ai trouvé le casting impeccable, particulièrement Aaron Johnson (le rôle principal) et le lieu est bien choisi (particulièrement le marché où le jeune Peter se connecte). Ma note : C+

Yesterday, I saw the last film of Hideo Nakata. It tells the story of a young suicidal man creating a chat room, who will attract other lost kids and try to destroy them. "Chatroom" left me a strange feeling - it's a film about the plight of teenagers, their isolation and a morbid fascination. The end is violent, even if it leaves a little hope (eventually reality takes will take over the virtual).

The director wanted to make this film, after the wave of suicides in Japan, which originated in an internet chat that advocated as the only solution to ill-being: suicide.
And the strange phenomenon of hikikomori who shut themselves in their homes and have no contact with the outside world for years. The lack of social contact and isolation have a devastating effect on the mentality of the hikikomori. Their television or computer becomes their only point of reference. The main character is not the hero but its opposite: a suicidal teenager who uses the Internet to vent his hatred and pour out his anger on other kids. From a visual point, the director has been able to visualize this virtual world. I loved when the movie starts and we see the creation of the new chat room by the main character, he finds himself in a huge hotel where each room is a chat room. The virtual world mingles with the real world, the tragedy in motion, these youth will have to choose between the virtual and the real world. Finally, I found the casting really good, especially Aaron Johnson (lead role) and where the action takes place (especially the strange market where the young Peter usually chats).


昨日、私は中田秀夫の最後の映画を見た。これは、若い自殺男部屋、誰が他の失われた子供たちを誘致することにし、それらを破壊しようとするとチャットを作成するの物語。

主人公は主人公が、その逆:彼の憎しみを発散し、他の子供たちに怒りをぶちまけるインター ネットを使用して自殺10代ではありません。視点から、監督はこの仮想世界を可視化することができました。私は、ムービーの開始し、我々は新し い主人公によるチャットルームのcreationを参照してください、彼は各部屋には、チャットルームをさhugeホテル自身をfinds loved。実世界と仮想世界の混ざって、動き の悲劇は、これらの若者が、現実の世界仮想の間で選択する必要があります。

Aucun commentaire:

Publier un commentaire