!-- Font Awesome -->

15 août 2010

L'arbre

Hier soir, avec une amie je suis allée voir "L'arbre" et j'ai passé une excellent moment. Une infinie sensation de bien-être à la sortie du film, la bande-originale était excellente et je ne me lasse pas de réécouter certains titres. Une histoire douce-amère, avec une excellente Charlotte Gainsbourg et un second rôle inoubliable : l'outback Australien. Si l'histoire est triste puisqu'elle traite du deuil (Dawn perd subitement son mari (l'amour de sa jeunesse) et se retrouve seule sans emploi avec 4 enfants)) elle laisse cependant un formidable sentiment d'espoir. L'actrice qui joue sa fille, prénommée Simone, est une révélation. C'est elle qui est persuadée que son père s'est réincarné dans l'immense arbre qui surplombe leur maison (un figuier) et va refuser de le quitter même lorsqu'il devient menaçant. L'histoire a parfois des accents de contes, les bruissements du vent, la colère des cieux mais étrangement on y croit. Dans ce pays, la vie est rude mais les gens sont vrais et les paysages à vous couper le souffle. A voir, et à écouter sans modération. Il y a surtout la musique de Cinematic Orchestra et le dernier titre qui vous prend la tête et vous empêche de quitter la salle de cinéma.

Le film est adapté d'un livre "Our father who hart in the tree" de Judy Pascoe que je vais sans doute acheter. Je n'ai pas envie d'en dire plus, juste allez le voir. Ma note : A.

To my English speaking friends: the movie was filmed in English, so go see it!
私の英語を話す 友人に:映画は英語でので、それを見に行く撮影された

Aucun commentaire:

Publier un commentaire