!-- Font Awesome -->

19 décembre 2013

My addictions of the week

Les vacances approchent, et le réveillon de Noël aussi ! J'ai hâte d'y être et en même temps, je trouve à chaque fois que ça passe trop vite. Je sais que tout le monde repart en famille et que nos blogs risquent de tourner au ralenti.

Dans la hotte du Père Noël cette semaine : Street Art, Astérix chez les Pictes, La quincaillerie, Jake Gyllenhaal, Clémence Poésy, Idris Elba, Canada, Mad Men, Luther, Know Hope, etc.

Enfin, je ne pouvais pas, ne pas fêter l'anniversaire de... oui vous pensez tous à Brad Pitt, mais c'est aussi celui de Milla Jovovich cette semaine. Ado je trouvais que c'était la plus jolie fille sur terre et j'ai collectionné longtemps toutes ces photos (des centaines). Donc Brad ou Milla ? Bon, allez votons pour Brad (et son Fight Club) ...





mes drogues culinaires


Je veux juste partager avec vous quelques adresses sympas où j'aime aller déjeuner, cette semaine je vous montre La Quincaillerie qui fait de super plats (dont un parmentier au canard) et une formule très sympa le midi (et à un prix très raisonnable). 






* * *

mes drogues télévisuelles

Tunnel a pris fin il y a une semaine, je ne regrette pas d'avoir suivi cette série. J'ai aimé l'histoire, le rythme, les acteurs (Clémence Poésy ne cesse de me surprendre), ces allers-retours incessants entre la France et l'Angleterre et un final très surprenant. Bref, que du bon !


Le lundi soir a donc vu le retour du beau, ténébreux et sombre Luther - si Idris Elba est sur les grands écrans ces jours-ci dans la peau de Nelson Mandela, il nous offre une nouvelle saison de Luther encore plus glaçante que les précédentes. Autant vous dire que les deux premiers épisodes diffusés sur Canal + m'ont totalement emballés - ces anglais vont très loin et l'Angleterre est angoissante. L'acteur est épatant. Je ne vais pas quitter mon petit écran pendant quelques temps. 

J'ai aussi vu le dernier épisode de la saison 3 de Scandal - enfin, pas le dernier mais les chaines américaines font une pause pendant les fêtes et le retour d'Olivia Pope est annoncé sur Canal + Séries pour mars 2014. Je dois avouer que ce dernier épisode de la mi-saison m'a un peu déçu, disons qu'il tourne trop autour de la famille d'Olivia et l'assassinat du mari de la Vice-présidente est un peu trop gros. On verra s'ils arrivent à remettre la série sur les rails au printemps prochain.
Mad Men (saison 6)

Je regarde aussi avec beaucoup de plaisir la série Longmire sur D8 (en vo) avec grand plaisir, même si la série prend des libertés avec les héros des romans de Craig Johnson, restent cependant le même charme, la même philosophie et Lou Diamond Philipps (gnii..)

Enfin, The Good Wife tire à sa fin dimanche prochain. Cette saison était plus dynamique que la précédente, j'ai hâte de voir la quatrième. 


Enfin, je suis toujours la série Mad Men - j'adore cette sixième saison où le style vestimentaire est plus clinquant (cf.photo) mais je regarde les épisodes en décalé (via Canal + à la demande), à mon rythme (souvent le week-end). Je n'aime pas passer toutes mes soirées en semaine devant la télévision.

Je vous en avais parlé dans mon précédent billet - j'ai donc eu la chance de voir l'émission consacrée à Hélène Berr dont le journal intime publié il y a deux ans, raconte les deux dernières années de sa vie étudiante à Paris avant sa déportation et son décès à Auschwitz quelques jours avant la libération du camp (comme Anne Frank). Cette émission était admirablement réalisée car elle offrait plein d'images de Paris au temps de l'occupation, dont beaucoup en couleur et surtout montrait la vie en France sous le gouvernement de Vichy, les mesures anti-juives, la douleur vécue par cette jeune femme et sa famille. Une sacrée leçon pour nous Français qui avons parfois tendance à oublier notre implication dans cette tragédie. 


Sinon, je vais évidemment essayer de profiter de ma courte semaine de vacances pour regarder quelques films sur Canal + dont Populaire et sans doute revoir Shadow Dancer pour qui j'avais eu un vrai coup de cœur lors de sa sortie au cinéma. Et je vais évidemment revoir avec plaisir L'âge de glace 4 ! Scrat et moi c'est une très longue histoire d'amour.

Et puis évidemment, à Noël, nous regarderons une trilogie (sans doute toute la mini série (encore) de Millénium) car sinon ça ne serait pas Noël.



J'ai quand même réussi à voir sur Canal + End of watch avec Jake Gyllenhaal. L'acteur a produit ce film qui rend hommage aux policiers  américains qui perdent leurs vies en tentant de faire leur métier. Je ne vais pas crier au génie, le film vous fait entrer dans la vie quotidienne de deux policiers de Los Angeles, partenaires au travail et meilleurs potes dans la vie. Leurs difficultés quotidiennes au travail qui empiètent sur leurs vies personnelles, leurs doutes, leurs envies, leurs espoirs, leurs coups de bluff. Écrasés par cette ville tentaculaire et ses quartiers minés par les gangs, les trafics d'armes ou de drogues, ils sont en première ligne. Rien de neuf donc, sinon qu'on se doute bien (le titre est parlant) que la fin ne sera pas joyeuse et on se demande juste à quel moment cela va leur tomber dessus. C'est un film à la facture très classique et à la pensée très américaine (les bons, les méchants, etc.).



* * *

mes drogues littéraires


J'adore quand La Grande Librairie, enfin François Busnel nous entraine dans ses Carnets de route à la rencontre des romanciers, et cette semaine c'est autour des Britanniques. Comme vous le savez peut-être, j'adore tout ce qui entoure le processus de l'écriture (les lieux, les moyens, les méthodes, etc.). Donc je ne vais pas louper le numéro de cette semaine (via TV Pluzz car je vais voir le concert d'Elephanz)
 
j'ai fini de lire Canada de Richard Ford -  je prépare évidemment un billet sur ce livre qui m'a vraiment surpris par son style et l'histoire elle-même. Je comprends mieux qu'il ait remporté le Prix Femina. Je suis contente d'avoir retrouvé mon rythme de lecture (un livre par semaine), je dévore un roman de Craig Johnson ces jours-ci, dont j'adore le style. Le livre a un format pratique pour le transport (merci Gallmeister), et je profite de chaque pause déjeuner pour dévorer quelques pages.



J'ai donc envoyé ma lettre au Père Noël et j'espère que je serais entendue pour les livres, je suis retournée dans une librairie pour y acheter Astérix chez les Pictes que je compte offrir à Noël. Évidemment, je l'ai lu dans la foulée. J'y ai retrouvé l'esprit des premiers, les traits de Didier Conrad sont fidèles au regretté Goscinny.  Cette aventure les emmène du côté de nos voisins écossais. Ce nouvel album est fidèle et plutôt classique mais c'est bon de les revoir (et mon chien préféré, Idéfix !). N'hésitez pas à le lire.

Sinon, une fois les pieds dans la librairie, je n'ai pas résisté à regarder les dernières parutions, les livres les plus vendus et les coups de cœur des libraires. Et j'ai fini évidemment par repérer quelques titres et surtout pour encore craquer pour un livre. Dur dur, il s'agit de Galveston de Nic Pizzolato. J'ai hâte de le lire.

* * *


mes drogues culturelles


Comme beaucoup, j'ai découvert le Street Art en arpentant les rues de ma ville (sous les ponts et le long des rails de chemins de fer) et puis j'ai travaillé dans le domaine de la culture et croisé un ami photographe passionné par cet art. Je vous avais déjà montré le travail de JR, voici un autre artiste que j'aime beaucoup, Know Hope. L'artiste est né aux USA mais est installé à Tel Aviv - ses compositions sont généralement réalisées sur du carton, du bois, sculptées , ciselées mais il continue aussi d'utiliser la rue pour exprimer son talent. Il voyage dans le monde entier.  Vous pouvez en savoir plus sur lui en cliquant ici





Sur ce, je vous souhaite à tous un joyeux Noël si vous partez rejoindre votre famille ! Je vais préparer le bilan de l'année 2013 mais surtout profiter de fêtes ;-)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire