!-- Font Awesome -->

14 avril 2014

My addictions of the week


Au menu cette semaine : une grossesse mal cachée dans Scandal, l'expo de Jérôme Zonder au Lieu Unique, le dernier film de Patrice Leconte, un reportage photo sur des ex-détenus américains, du Gini, le retour de The Good Wife , du dessin et des sardines grillées...




Mes drogues culinaires

En ce moment, je bois du Gini (j'ai toujours adoré cette boisson qui me rappelle mon enfance) et le printemps est synonyme de grillades ! Difficile de résister à un bon plat de sardines grillées ;-) 

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.greatcornishfood.co.uk%2Fwp-content%2Fuploads%2F2013%2F08%2Flg-stuffed-sardines-940x480.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.greatcornishfood.co.uk%2Frecipes%2Fgrilled-oregano-and-paprika-stuffed-sardines%2F&h=480&w=940&tbnid=ceU4UVEezIHVKM%3A&zoom=1&docid=LfbKmaaBCdJJPM&ei=aZlLU7j9I6TY0QXM6IDwBw&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&dur=4315&page=1&start=0&ndsp=26&ved=0CIUBEK0DMA8



Mes addictions télévisuelles

C'est avec toujours autant de plaisir que je suis la série House of Cards, même si les derniers épisodes politico-politiques m'ont quelque peu ennuyés - mais le jeu des acteurs est bien au-dessus de la moyenne générale. La série prend fin jeudi prochain, je ne me lasse pas du couple Underwood, j'avoue que je voyais bien leurs petits jeux sexuels retors prendre forme avec leur garde du corps. Honnêtement, j'en ai encore des frissons. Dès jeudi, pour les fans retour de GoT - je ne suis pas la série, un jour j'attaquerai les bouquins. Promis.

The Americans
Je continue de suivre la série Scandal même si je dois avouer que j'ai trouvé nulle la manière de gérer la grossesse de l'actrice (non prévue au scénario). Le caméraman a donc choisi de ne filmer que le visage de l'actrice, en gros plan, qui a d'ailleurs pris un peu des bas-joues et à qui on a affublé une coiffure digne de Farrah Fawcett dans les Drôles de Dames, en 1978 ! Et de lui laisser en permanence un énorme manteau sur le dos. Qu'importe qu'elle soit chez elle, assise à son bureau ou à la Maison Blanche, qu'ils soient tous en chemises, elle garde son manteau... et pourtant l'actrice ne devait être enceinte que de 4 mois à l'époque !  J'avoue que j'ai bien rigolé devant mon petit écran. 

Ajoutez-y un épisode (la semaine dernière) où l'actrice passe son temps à hurler, pleurer, geindre et crier sur tous les hommes de sa vie et là on tombe dans la caricature de la femme enceinte débordée par ses hormones !  Pour contrebalancer cette vision de la femme rétrograde, j'ai filé regarder quelques épisodes de Banshee, toujours aussi violente mais qui me plaît de plus en plus.

Bon, hier soir j'ai fêté le retour de The Good Wife sur Teva - même si je sais déjà qu'un des personnages principaux va disparaitre de la série très bientôt. En fait, ma série qui me fait du baume au cœur, c'est toujours The Americans. Heureusement qu'ils sont là eux ! Les acteurs sont formidables, mon russe me revient et j'adore être de nouveau plongée dans les années 80 loin des ordinateurs et smartphones. 



Mes addictions cinématographiques

J'ai donc été voir Nebraska, autre coup de cœur après Her et The Grand Budapest Hotel. Je ne me rappelle pas avoir vu trois films de suite qui m'ont autant plus ! Honnêtement, je trouve que le cinéma américain se porte bien. J'ai sciemment évité les comédies françaises, souvent parce que je n'ai pas le même humour (trop graveleux) ou que les meilleures scènes sont dans la bande-annonce, idem pour tous les films "péplum" qui sortent ces temps-ci, la mythologie est à la mode après les Marvel - j'ai lu les critiques sur vos blogs qui m'ont confortées dans ma décision.  Pour Les yeux jaunes des crocodiles, j'avais essayé de lire le roman de Pancol il y a des années, et je n'ai pas du tout accroché au style de la romancière, un des livres que j'ai reposés le plus vite. 

Côté petit écran, je n'ai pas regardé de films dernièrement, même si je sais que Canal en diffuse de très biens (je suis curieuse de voir L'écume des jours avec Audrey Tautou) car ces temps-ci je privilégie les sorties et je profite du grand soleil !  

Mais bon, j'aimerais quand même aller voir le dernier film de Patrice Leconte, Une promesse qui sort mercredi et States of Grace qui sortira la semaine suivante, deux films dramatiques mais qui m'ont l'air très bien et comme ils annoncent un week-end de Pâques pluvieux, pourquoi pas ?  Patrice Leconte est parti sur un casting anglophone avec comme héroïne fatale, la belle Rebecca Hall (vu dans le film de B.Affleck The Town) et l'acteur de GoT, Richard Madden. Inspiré de l'oeuvre de Stefan Zweig, le réalisateur français nous offre une belle histoire d'amour impossible. On a bien besoin de beaux sentiments en ces temps-ci.


Mes drogues artistiques

J'aime la photographie et les documentaires, alors quand les deux se rencontrent, ça me plaît. J'ai particulièrement aimé lire cette semaine le photo-reportage d'Amy Finkel "10 hours on a bus with newly released prisoners". L'article est en anglais et raconte comment la photographe a rencontré par hasard ces hommes tout juste sortis de prison - pendant les dix heures du voyage, elle les a tous interviewés et les a pris en photo. Ils se sont tous pris au jeu. Le résultat est magnifique et très instructif.

Pour lire l'article, c'est par ici


http://gothamist.com/2014/04/09/prisoners_on_a_bus.php#.
Copyright Drew (Amy Finkel / Gothamist)


Pour les Nantais, ne manquez pas l'exposition au Lieu Unique (jusqu'au 11 mai prochain) de l’œuvre de l'artiste Jérôme Zonder. Dans ses dessins, l'artiste fait se télescoper le monde de l'enfance (l'innocence) au monde de la guerre, de la violence. Ses dessins ne vous laisseront pas indifférent. L'expo est gratuite et un verre en terrasse au bord du canal St Félix, c'est plutôt sympa !  Un article très intéressant lui est consacré sur Boum!Bang! (ici) et sinon l'artiste possède sa propre page FB.

http://www.boumbang.com/jerome-zonder/

http://www.boumbang.com/jerome-zonder/


http://www.boumbang.com/jerome-zonder/



Bonne semaine à tous !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire