!-- Font Awesome -->

05 septembre 2010

Salt

Sel ? Traduction de Salt. Non pas ici, même si je n'ai pas pu m'empêcher de me demander qui était Mr Pepper. J'ai donc vu le dernier film d'Angelina Jolie ce matin. Quinze jours sans cinéma ce n'était plus tenable. Que dire du film ? Si vous avez vu Wanted, vous allez avoir un sentiment de déjà-vu, les courses spectaculaires, la manière si particulière dont se bat Miss Jolie, les ralentis, les voitures, les camions. Ce film est un film d'action, les spectateurs qui ressortent déçus des salles de cinéma après ce genre de films me surprennent toujours. Ils auraient aimé plus de profondeur, de scénario, de détails mais il ne faut pas aller chercher plus loin, un film d'action reste un film rempli de scènes d'action. Point. Qui est Evelyn Salt ? Un agent double ? Un agent russe passé à l'ennemi ou l'inverse ? Finalement, je m'en fiche, même s'ils ont quand même travaillé le scénario. Moi, je veux juste retenir quelques courses poursuites, son visage qui chez moi opère vraiment une sorte de fascination, (en brune surtout et pourtant j'aime pas les filles) et la bonne surprise du film : August Diehl, un acteur allemand que j'avais découvert sur Arte (oui, je regarde Arte) et qui interprète l'amour arachnéen (oui Miss Domballe, je vous copie) de Miss Salt.

Ce film a donc un scénario assez faible (quoique allez voir un peu les films diffusés l'après-midi sur les chaînes du câble et ce film est dix fois mieux écrit et réalisé), une intrigue moyennement réussie et une fin prévisible (qui ouvre droit sur une suite) et moi ? J'irai voir la suite.

J'avais lu une critique qui comparait Evelyn Salt à une sorte de Jason Bourne au féminim, pas tout à fait vrai. Car, du point de vue de l'histoire, Bourne ignore qui il est au départ, Salt sait parfaitement qui elle est, de plus j'ai préféré les scènes d'action chez notre héros masculin, même si j'adore la voir se battre, avec un point commun chez nos deux héros : tous deux terminent poursuivis par leur ancien patron commun, la CIA. Je suis fan de la Trilogie Bourne. Oui, je suis une fille et j'adore les bons films d'action, les course-poursuite, les coups de feu, les bagarres, etc. La scène de l'attaque dans l'église par exemple dans Salt est excellente.

En sachant que j'allais voir ce film, j'ai souhaité et je l'ai fait : regarder de nouveau un de mes films préférés : "Sens Unique" ou "No way out", qui traitait du même sujet : l'espionnage mais dont l'intrigue principale résidait simplement dans le meurtre d'une call-girl de luxe à Washington DC. Je ne vous dirais pas la fin, qui à l'époque m'avait scotchée. De l'action et de la tessiture dans le scénario, une réussite. Pour info, le film date de 1987 et Kevin Costner est à son top de sexitude, croyez moi, l'uniforme d'officier lui va à ravir. Bon, il a un peu vieilli - le film et l'acteur, (les scènes où y a des ordinateurs) mais il reste pour moi un classique du genre.

Pour en revenir à Salt, il se regarde donc avec plaisir si l'on ne cherche pas midi à quatorze heures, si on a décidé de se laisser porter par l'histoire, d'ignorer les invraisemblances, le russe approximatif de Miss Jolie (son accent, j'ai le même en russe), etc. Enfin, moi j'aime Angelina Jolie - j'y peux rien, entre Miss Lara Croft et Rachel de Friends, y a pas photo. La première éclate la seconde. J'adore la voir castagner des mecs dans Mr et Ms Smith, Wanted et ici dans Salt. J'aime les battantes, pas les whiners *.


Au plaisir donc de vous revoir, Miss Jolie.

(*pleurnicheuses)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire