!-- Font Awesome -->

03 juillet 2014

My addictions of the week

Au menu cette semaine : Very Bad Trip 3, The Killing, Mad Men, Gold, Miss Fischer, Joseph Boyden, Marina Vacth, Samouraïs, le Voyage à Nantes, 3 000 chevaux vapeur, Des fleurs pour Algernon, Nina Hoss, Jeune et jolie, etc.




Mes drogues télévisuelles

Difficile d'échapper à la Coupe du monde en ce moment, mais Canal + propose de bons échappatoires en ce moment. Je continue de suivre le pauvre Don Draper - qui reprend un peu du poil à la bête après un véritable passage à vide. Nous sommes en 1969, les hippies et les ordinateurs débarquent et les hommes deviennent fous. Mad Men.

Sinon, j'ai regardé les deux premiers épisodes de Strike Back - en Colombie. Oui, cette série ne se renouvelle pas mais si les deux personnages principaux sont plein de testostérones, d'un humour parfois un peu trop gras, il n'en reste pas moins que dans cette série les nanas assurent grave ! Ici les femmes se battent, tuent, et rivalisent de beauté. Bref, du lourd. Et de la parité. 

Demain soir, ne manquez pas le retour sur Arte de la série The Killing - saison 3. (titre original : Forbrydelsen). On retrouve l'inspecteur Sara Lund qui accueille son nouvel équipier (et c'est maintenant que les dernières images de la saison 2 et la mort de son précédent coéquipier me reviennent, je l'aimais pourtant beaucoup). J'ai toujours beaucoup aimé cette série danoise qui a été adaptée un peu partout. Arte diffuse deux épisodes à la suite.


Puis la chaine franco-allemande propose un téléfilm particulier, adapté du roman éponyme de Daniel Keyes : Des fleurs pour Algernon. L'histoire d'un homme qui tient un journal depuis qu'il accepté une opération qui doit démultiplier ses facultés mentales (les chercheurs ont d'abord testé sur une souris prénommée Algernon). L'homme apprendra bientôt le funeste sort de la souris. Dans son journal, il confie son espoir, ses craintes et son ressenti. Le film repose entièrement sur ce seul personnage. J'ai hâte de le voir. 
Je n'ai pas écrit de billet sur ce livre mais j'en ai écrit un sur Daniel Keyes et son livre Les mille et une vies de Billy Milligan Un de mes livres préférés de tous les temps.


Mes drogues cinématographiques

Je suis enfin retournée dans une salle sombre, voir The Two Faces of January avec l'énigmatique Viggo Mortensen, Oscar Isaac et Kirsten Dunst. Je vous ai préparé un petit billet sur ce film délicieusement rétro. Et après avoir vu la critique dithyrambique de Nelfe à propos de Maléfique - j'hésite. Mais j'hésite aussi, j'ai envie de voir le dernier Ken Loach (même si les critiques sont moyennes) ou le dernier Terry Gilliam. On verra bien!

Je voulais vous parler de plusieurs films vus sur Canal + :

Gold - un western atypique sur la ruée vers l'or à la fin du 19ème siècle. Le film écrit et réalisé par Thomas Arslan met en scène l'actrice Nina Hoss, découverte dans le sublime film Barbara (cf. mon billet de l'époque). Été 1898, un groupe d'immigrants allemands déçus par leurs conditions de vie en Amérique tente de rejoindre la région du Klondike, en pleine ferveur de la ruée vers l'or, à travers le territoire sauvage et hostile de la Colombie Britannique. Très vite les conditions climatiques et naturelles vont soumettre le groupe à de fortes pressions et l'épopée va faire place à la tragédie. Une femme voyage seule et attise la curiosité des autres voyageurs : Emilie Mayer (Nina Hoss). Cette dernière va se rapprocher de l'homme à tout faire Carl (Marko Mandic) et ils vont tenter de maintenir le groupe en vie jusqu'à la prochaine bourgade. 

J'ai été un peu déroutée, j'avoue par le début du film -  premièrement parce que, moi la fan de western, c'était mon tout premier en allemand et par l'absence presque totale de dialogues. A peine quatre échanges en dix minutes de film. Le spectateur peut se sentir quelque peu abandonné par les personnages. Mais pourtant la magie opère, non seulement grâce au jeu parfait des acteurs mais aussi grâce à la réalisation minutieuse d'Arslan. Le réalisateur a filmé entièrement sur place, dans les terres hostiles de la Colombie Britannique. Cette attention portée au détail donne de l'épaisseur à ce western germanique unique en son genre et parce que le message porté par le film va plus loin que le sort réservé à ces pauvres êtres. Ces immigrants, dont deux couples, ignorent tout de la dure vie qui les attend - la plupart vivaient dans de grandes villes, et ne connaissent rien des dangers de la nature. On y voit ici les efforts surhumains de ces êtres qui rêvent de trouver la pépite d'or qui les sortira de leur misère détruits par une nature violente et intraitable. La futilité de leurs efforts s'impose à nous tous. Mais qu'est-ce qui les pousse à continuer? Je ne veux pas raconter le film, mais la faucheuse fait son travail. Pourtant, les derniers y croient encore. Et on suit avec émerveillement cette femme, rude, froide mais terriblement attachante, jouée par une formidable Nina Hoss. Bref, une très belle découverte. 

Mon avis :

Et dans un tout autre registre ....

Very bad trip 3 - je suis tombée par hasard sur la diffusion du dernier volet (enfin je crois) de cette trilogie qui met une nouvelle fois en scène les 4 potes dont la spécialité est d'être entrainé dans des aventures rocambolesques dès lors qu'ils se retrouvent tous ensemble, le quatrième larron étant régulièrement enlevé. Je ne mentirai pas : j'avais adoré le premier volet, j'avais beaucoup ri en voyant le film. Du rire gras mais qui fait du bien un soir d'hiver. Puis, j'ai loupé le deuxième volet (en Thaïlande ou quelque part en Asie) et me voilà assise devant le troisième. Je ne vous cache pas ma déception : l'histoire est fade, et les personnages sont poussés à l’extrême - de vraies caricatures d'eux-même et le comique de situation ne fonctionne pas. J'ai du rire deux fois. Bizarrement le personnage interprété par Galiniakis m'énerve et je ne vous parle pas du chinois. J'ai même été déçue de voir John Goodman s'aventurer là. O tristesse!  
Bref, le mauvais trip il était pour moi ce coup-ci.Un film à oublier très vite.

Mon avis :

Enfin, le film d'Ozon, Jeune et jolie qui avait fait sensation à Cannes il y a un an. J'avoue que je suis déçue - non pas par l'actrice mais par le personnage principal. C'est amusant le raccourci que les médias avaient pris en parlant de ce film (crise économique oblige, les étudiantes se prostituent) or ici la jeune femme n'a absolument pas besoin d'argent, d'un milieu bourgeois parisien, elle se prostitue et vit dans son "monde" - elle fait la gueule interminablement (ça fatigue à la longue), s'ennuie quand elle ne couche pas ou surfe sur le net à la recherche de films pornos. Bref à 17 ans, elle est terriblement emmerdante. Une très belle plante, qui a le tort de marcher comme un top model - qu'elle est dans la vie - mais qui ne va pas à son personnage et fait la moue comme une pro. Elle est sublime, cette Marina Vacth - son visage surtout. J'ai surtout été heureuse de voir Géraldine Pailhas, trop rare à l'écran mais sinon le film est plat, sans épaisseur. Il n'échappe pas à quelques clichés (le vieux sympa qui prend du viagra et meurt en lui faisant l'amour, les piques à son père, la fille ado qui cherche des sensations fortes et le regrette, et la Rampling qui vous dit que toutes les femmes auraient aimé faire la pute, etc.) et passe comme un téléfilm du dimanche soir.

Mon avis :

Mes addictions culturelles

Après avoir profité de l'exposition consacrée à Fernand Léger, j'ai prévu cette année (et particulièrement la première semaine d'août) de profiter à fond du Voyage à Nantes. Pour ne pas dire de bêtise, voici la présentation officielle de ce parcours culturel unique :  

"Le musée des Beaux-Arts sort les chefs d’œuvre de ses réserves pour les présenter dans des endroits insolites, des expositions inédites de grands artistes internationaux s’installent dans des lieux de patrimoine, des endroits habituellement fermés au public ouvrent leurs portes, des installations prennent place au cœur de l’espace public, la Cantine invite à de nouvelles saveurs !"

Je n'avais pas vraiment profité de la dernière édition. Je commencerai probablement par le parcours dans le centre-ville puis pendant mes quelques jours de congé je m'attaquerai au reste. Je prévois la tenue de combat : deux appareils photo, l'appli VAN sur mon iPhone, la bouteille d'eau et beaucoup de patience! Et je vous promets un vrai billet cette fois-ci.


Sinon, j'hésite à aller voir l'exposition Samouraïs qui vient d'ouvrir ses portes au Château des Ducs de Bretagne. Un collègue y est allé et m'a dit que si on n'est pas fan de ces guerriers, on risque de s'ennuyer. Mais l'affiche est si belle? Cela dit je suis la première à m'endormir devant un film de guerre japonais ou chinois (Tigres et Dragons). Je ne suis pas passionnée par le Japon, même si j'ai envie d'y aller un jour (leurs jeux télévisuels m'ont quelque peu perturbés).   Mais bon, je vais probablement y aller parque je suis en manque de culture et que c'est l'occasion ou jamais- 100 ans d'histoire. Enfin, j'ai le temps - l'exposition court jusqu'au 9 novembre. 


Mes addictions littéraires

Je suis toujours dans ma lecture du récit de Pete Fromm, lecture que j'apprécie beaucoup. Néanmoins deux livres me font de l’œil, dont un qui ferait un excellent cadeau d'anniversaire pour mon beau-père. Ce qui signifie que je devrais le lire avant!  Étrangement, j'avais lu des critiques un peu partout et puis le magazine Lire en a parlé et là c'est un quotidien qui les cite ensemble, bref je vois des signes partout qu'il me les faut :-)

Il s'agir de Joseph Boyden avec Dans le grand cercle du monde et Antonin Varenne avec Trois mille chevaux vapeur. C'est amusant d'être aussi contente de vous parler de livres que je n'ai même pas encore lus!

Surtout que ma PàL est déjà conséquente mais le coeur a ses raisons que la raison.....


6 commentaires:

  1. J'aime créer des dilemme :D
    Concernant le dernier Ken Loach. On a été le voir il y a peu et franchement FONCE:
    http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2014/07/07/30209757.html
    Pour le Terry Gilliam, seul Mr K l'a vu pour l'instant et je crois que je ne vais pas tarder à la suivre :
    http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2014/07/03/30189000.html

    Non, ne me remercie pas ^^

    Sinon, concernant Jeune et Jolie, perso j'avais bien aimé:
    http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2013/08/28/27908484.html

    Allez, j'arrête de t'inonder avc mes liens (mais tu as dit que je pouvais me lâcher ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PTDR !

      Oui, j'ai envie de voir le dernier Ken Loach (dimanche pluie annoncée car là il fait super beau à Nantes) donc tu me tentes !
      Et s'il pleut encore lundi, Gilliam ? Non, tu ne m'aides pas du tout !

      Oui, j'ai été déçue de ne pas aimer Jeune et Jolie - comme je déteste Le dernier jour ...
      J'y peux rien - mais bon au moins je me démarque ;-) Par contre, l'actrice est très belle.

      et lâches-toi !

      Supprimer
    2. J'ai hâte de lire ton avis sur ces 2 prochaines séances ciné alors ;)
      Je fais comme toi maintenant je projette mes séances en fonction de la météo ^^

      Supprimer
    3. Oui, bon là il fait super beau donc ça va attendre !!!

      Supprimer
  2. Bonsoir, je tombe par hasard sur votre blog en faisant des recherches sur la magnifique expo samouraï justement.... Je n'aurais qu'un seul mot : Allez-y !
    Même pour des personnes n'ayant pas forcément le goût ce ce pays, elle est incomparable pour la richesse des pièces millénaires qui y sont présentées... C'est mon coup de coeur du voyage à Nantes 2014, moi qui suis plus portée sur l'Art contemporain.
    Si vous êtes nantaise, ce serait dommage de passer à coté de cette exposition exceptionnelle, si près de vous ;)
    Je vous souhaite une belle continuation... et de bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! désolée, j'étais en congé et je n'ai pas trop regardé mes mails. Oui, je compte bien la faire, en fait, il me reste encore celle-ci et une autre partie du voyage à Nantes à faire, je compte bien en profiter le week-end prochain. Merci et bonne continuation qui que vous soyez !

      Supprimer