!-- Font Awesome -->

28 septembre 2017

My addictions of the week



Au menu : Shaka Zulu, MaigretL'histoire de Kaleif Browder, Rowan Atkinson, The Confession Tapes,  L'autre vie de Richard Kemp... 

Mes drogues télévisuelles

Je n'ai pas regardé trop la télévision ces temps-ci, et je réalise que j'ai oublié de regarder un programme mardi soir ! En ce moment, le temps professionnel prend un peu le pas sur le temps personnel, qui lui, est consacré à la lecture de beaucoup de livres de la rentrée littéraire - bien mais prenant ;-)

J'ai quand même eu le temps de voir le deuxième épisode des aventures de Maigret sous les traits de Rowan Atkinson. Et j'ai bien aimé ! Bizarre de voir les Anglais s'attaquer à un monument français mais ça marche. Si j'ai déjà lu les romans de G.Simenon où l'inspecteur mène ces enquêtes, je n'ai jamais aimé la série télévisée française mais ici j'ai regardé avec plaisir l'adaptation britannique et l'obsession de ce policier pour résoudre ces meurtres. J'espère que France 3 continuera à les diffuser !

Par faute de temps, je n'ai regardé aucune série mais j'ai noté plusieurs documentaires (et séries documentaires) que je souhaite regarder sur Netflix dont : 



L'histoire de Kaleif Browder 
L'histoire vraie d'un jeune homme noir arrêté pour un menu larcin. Il fut alors envoyé à Rikers et enfermé plus de trois ans dont vingt (ou trente?) mois en confinement, et ce, sans avoir été jugé coupable du larcin dont on l'accusait. Totalement brisé par cette incarcération, le jeune homme se suicida peu de temps après Son calvaire souleva de nombreuses indignations, et mena à une enquête sur le système judiciaire juvénile new-yorkais. 

La première saison comporte 6 épisodes. La bande-annonce (en anglais) est disponible ici



Toujours sur le système judiciaire et ses défaillance, The Confession Tapes.  Cette série documentaire revient sur de véritables homicides ayant mené à des verdicts de culpabilité fondés sur des faux aveux, qu'ils soient involontaires ou obtenus sous la contrainte. En France, ces aveux obtenus sous la contrainte ont condamné des innocents (Patrick Dils, Omar Raddad, etc.).

La série comporte 7 épisodes. Toujours sur Netflix. 

Et sur une note plus gaie, je compte regarder à nouveau (merci Netflix), une série qui m'avait fortement enfant (je me souviens encore de la musique du générique !) : Shaka Zulu. 
La série britannique date de 1986, j'ignore quand elle fut diffusée en France mais ma mère et moi avions été fascinée par cette série qui racontait l'histoire de ce roi africain.

En 1823, les guerriers de l'empire zoulou dirigé par Shaka, stratège militaire aussi brillant qu'impitoyable, commencent à gagner du terrain sur Capetown (Afrique du Sud actuelle, à l'époque colonie britannique). 

Je ne peux pas résister à partager avec vous le générique avec ces images de Shaka ... 



Mes drogues cinématographiques

Côté cinéma, j'ai eu plaisir à regarder une nouvelle fois L'autre vie de Richard Kemp avec Jean-Hugues Anglade et Mélanie Thierry. 

J'avais consacré une chronique dans un de mes billets "My addictions", voici le lien.  Je l'ai revu et j'avais oublié certains éléments, mais je suis tombée à nouveau sous le charme des acteurs, de l'histoire (l'intrigue est prenante) et de l'atmosphère ! 

Un extrait de ma chronique : ".. mais sachez que pour moi, ce furent 102 minutes de bonheur " et trois ans après (je l'ai vu en 2014) c'est toujours le cas ! 

Germinal Alvarez a réalisé un thriller magnifique, touchant, émouvant et les acteurs sont épatants ! Je suis toujours totalement sous le charme de ce film. 

Franchement, n'hésitez pas une seconde à voir ce film en vod. L'automne est arrivé, la saison est parfaite. 


Sinon, j'ai vu un film que j'ai bien aimé mais je vais lui consacrer un billet, mon blog tournant un peu trop au ralenti. Mon autre blog, consacré aux livres, fonctionne nettement mieux ! 

Je réfléchis toujours à une manière ludique de reparler de mes dernières lectures par ici. 

Bonne fin de semaine ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire