!-- Font Awesome -->

13 juin 2018

Sense 8




C'est grâce à la pression de ses fans que la série Sense 8 a eu droit à un véritable épisode final, un au-revoir digne de ce nom. Le premier raté de Netflix - les coûts de production exorbitants n'auront pas suffi à effacer une série du jour au lendemain. 

Et je remercie Lana Wachowski (et sa soeur Lily) de penser à tous les fans de la série - dernière image. Très touchante quand, comme moi, on a adoré cette série si progressiste et si drôle. J'ai aimé le courage de la réalisatrice et productrice de produire une série où toutes les formes de sexualité sont montrées, et où les personnages sont avant tout des êtres humains à la recherche de la même chose : l'amour, la protection, l'amitié. Je remercie son courage d'aborder tous ces thèmes si ouvertement et d'avoir montré que les frontières ne sont que dans nos têtes.

Et quels personnages attachants ! Le final a rempli sa mission et j'ai trouvé formidable l'idée de regrouper l'ensemble des personnages, les 8 mais aussi tous leurs proches - presque vingt personnes qui rient, pleurent, crient - courent, sautent, se battent ...  J'ai adoré la scène où Amanita, la petite amie de Nomi la voit se battre comme une diablesse et régler son compte à des policiers (merci Sun!) et s'écrier qu'elle avait toujours rêvé de le voir en vrai - on a l'impression, alors spectateur, qu'on avait douté un temps, et que oui tout est réel, les Sense 8 existent réellement ! 

J'ai adoré tous les personnages et leurs proches, tous fantasques, aimables, faillibles - et l'humour constant qui perdure dans tous les épisodes. Autant vous dire de suite que je vais me faire un plaisir de regarder à nouveau toute la série. J'ai hâte de revoir les toutes premières scènes, je me souviens de la première fois où Sun dans sa salle de bains, voyait apparaitre Lito dans son miroir - pour le plaisir, je vous la remontre


Et la série est le symbole de cette tolérance, de cette manière de voir le monde - qu'importe d'où nous venons, nous sommes animés par les mêmes désirs et les mêmes craintes. Dans ce dernier épisode, on peut voir l'amitié qui émane de toute l'équipe de réalisation. Une excellente série, malheureusement annulée trop vite.  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire