!-- Font Awesome -->

20 juin 2019

My addictions of the week



Entre deux averses et les grosses chaleurs, j'essaie de trouver le temps de pondre un nouvel article :-)
Au menu : The OA, Wanda Sykes et Morse.



Mes drogues télévisuelles

Peu nombreuses ces temps-ci.

J'ai regardé la sixième saison des enquêtes de Morse (Endeavour) sur France 3 - notre jeune inspecteur aborde désormais la moustache. J'ai loupé le premier épisode car j'étais au Canada. J'aime toujours cette série sur l'Angleterre des années 60 malgré cette atmosphère souvent maussade. Cette saison, on avait l'impression que l'équipe se délitait après la mort de leur coéquipier, George et l'arrivée de leur nouveaux collègues ripoux. Et Thursday qui accepte des pots de vin pour se taire .. et son mariage qui se casse la figure. Oui, pas très gai tout ça. Mais tout finit bien. Enfin presque. 

Sinon, j'ai enfin pris le temps de regarder la deuxième saison de The OA. Il est impossible de résumer la série en quelques mots et il faut absolument avoir vu la première saison pour comprendre. Mais j'ai aussi beaucoup aimé. Changement de décor, nous voici sur la côte Ouest dans une clinique psychiatrique où sont enfermés nos pauvres cobayes de la précédente saison. Les amis de Prairie qui ont survécu à la tuerie (et sont devenus des icônes) sont décidés à la retrouver. Le plus surprenant ? Les premiers épisodes ne montrent personne sauf un détective privé, Karim Washington (Kingsley Ben-Adir) de San Francisco qui enquête sur la disparition inexpliquée d'une jeune femme Michelle et plonge dans une forme de secte où les adeptes tentent de résoudre les mystères d'un jeu en ligne. 



En milieu de saison (il y a 8 épisodes), on retrouve nos lycéens et j'aime toujours autant la profondeur des personnages, la subtilité et la délicatesse de la série, qui penche parfois du côté de Lynch. J'étais aussi ravie de voir que Steve (Patrick Gibson)- mon préféré réussit à obtenir ce qu'il veut à la fin. Bref, je suis toujours aussi accro à cette série et à son actrice/créatrice, Brit Marling ! (série produite par Brad Pitt) 



J'ai également regardé le one-woman show de Wanda Sykes sur Netflix. Peu de Français la connaissent, je vous encourage à regarder Not Normal.  La comédienne est célèbre aux USA - une femme noire homosexuelle et mariée à une Française.  Elle raconte souvent sa vie de femme noire mariée à une femme blanche avec deux enfants blancs. Elle parle politique, société et relations. J'aime son humour et son regard (et le passage sur les Français et le fromage vous parlera!)

J'ai noté d'autres documentaires à regarder. Je viens de regarder When they see us (Dans leur regard) et je vous en reparle très vite.

Et j'ai une nouvelle expo à faire ...

Bonne semaine à tous ! 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire