!-- Font Awesome -->

30 janvier 2017

La La Land

En préparant mon billet sur les prochains Oscars, il m'est apparu qu'il était évident que je devais aller voir le dernier film de Damien Chazelle (le réalisateur de Whiplash), La La Land

J'ai en tête, depuis ma sortie de la salle de cinéma, les premières notes envoutantes de City of Stars, interprétée par Sebastian (Ryan Gosling) et Mia (Emma Stone).  J'ai décidé de l'écouter à nouveau pour rédiger ce billet et ainsi garder un peu de la magie que le film nous offre. Mais mon avis ne sera pas, je le crains, totalement acquis à ce film !

En premier lieu, j'aime les comédies musicales, même si je ne suis pas fan du genre. Adolescente, j'ai dévoré les comédies musicales américaines des années 40 et 50 et même 60 (West Side Story). Regarder Fred Astaire danser avec ses multiples partenaires, dont la plus célèbre Ginger Rogers, était un vrai plaisir ! Je ne les cite pas tous, je pense aussi à Gene Kelly dans la comédie Un américain à Paris et ma préférée, Brigadoon avec les jambes interminables et magnifiques de Cyd Charisse, autre partenaire de danse de Freddy. 

Bref, Damien Chazelle a choisi de tourner une comédie musicale en 2016 - et je trouve ça fantastique ! Je suis donc partie au cinéma l'esprit léger - et j'étais ravie de retrouver ce duo d'acteurs dont c'est la troisième collaboration. Et le début du film est magnifique, même si je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la chanson de REM (enfin au clip vidéo). Mais c'est génial car il invite dans cette scène de chant et de danse des rappeurs, des skateboarders .. Bref, en 2016, les acteurs sont multiples, de toutes les couleurs et cette modernité m'a vraiment plue. 



Puis il y a la rencontre avec ses deux âmes esseulées, Sebastian, fan de jazz, musicien de génie, qui vivote comme pianiste de bar. Il a misé tout son argent dans une affaire qui a mal tourné, il y a perdu tout son argent, mais aussi tout goût de vivre. Jusqu'au jour où il croise la route d'une jeune femme, un soir, dans un bar, Mia - mais alors qu'elle vient lui confier son admiration, il la repousse brutalement et s'en va. Tous deux sont venus à Los Angeles réaliser leurs rêves - la ville d'Hollywood leur ferme à nouveau la porte. Mia travaille dans la zone des tournages, comme serveuse dans un bar où les stars viennent de temps en temps s'approvisionner. Elle rêve d'être actrice mais depuis six ans, elle n'enchaîne que les déceptions. Les castings en sont la preuve....

Mais Los Angeles ne connaît que le soleil et au printemps, le destin place de nouveau ces deux êtres au même endroit. La comédie musicale est de retour, et comme dans de nombreuses scènes, Seb et Mia, sur les hauteurs de Hollywood, échangent leurs premiers pas ensemble.  Une histoire d'amour naît... et Damien Chazelle nous offre une demi-heure de comédie musicale magique, enchanteresse - comme dans toutes les comédies musicales. 


Ryan et Emma sont beaux ensemble, pas de fausse note, ils sont touchants, émouvants. Tout y est si vous n'avez jamais vu de comédies musicales avant. Reste quand même que ce moment est magique.

Malheureusement pour moi, le film souffre de plusieurs écueils qui n'en font pas un coup de coeur (je ne me suis pas précipitée chez moi pour écrire ce billet) :

- la longueur (2h08) - vu l'histoire (et la fin), on aurait pu facilement le raccourcir d'un bon quart d'heure.

- j'ai eu l'impression de revoir des scènes entières des comédies musicales des années 50 - avec de moins bons danseurs, il faut l'avouer - même endroit, même lumière, même vêtements. Le charme opère mais ce ne sont pas des professionnels et je n'ai pas pu m'empêcher de comparer. Erreur de ma part ? Oui et non. Car mon écueil suivant explique en partie celui-ci : 

- le changement d'époque : Chazelle ouvre son film sur une scène très moderne (comme West Side Story l'avait fait en son temps en révolutionnant le genre) mais replonge directement dans les années 50 : Mia ne porte que des robes de cette époque, lui conduit une voiture et porte des vêtements rétros, leur appartement a l'air sorti tout d'une page de publicité de l'époque - seuls le téléphone portable et les scènes de casting rappellent qu'on est en 2016.  Pourquoi ? Pourquoi doivent-ils porter des vêtements qui sont deux fois plus vieux qu'eux ? 

Oh j'aime ce style, j'adore ces années-là et les deux acteurs portent très bien ces costumes. Je le sais, cette époque-là semble toujours plus douce, plus tendre. Mais je regrette ce choix qui d'ailleurs force tout de suite la comparaison avec Gene, Fred ou Cyd. Et forcément, ils sont perdants.

- l'histoire d'amour n'a malheureusement rien de révolutionnaire. Vu et revu. Et c'est triste car j'aurais préféré justement qu'il prenne le contrepied et nous surprenne à la fin.

Restent de très belles scènes - surtout celles autour du jazz - j'adore cette musique, surtout dans les cabarets, et entendre à nouveau de la trompette au cinéma, le pied ! Et Gosling assure au piano, et j'adore l'entendre jouer les premières notes ou chanter. 

J'ai donc passé un joli moment (je venais pour cela) mais je n'ai pas été bouleversée - ce film fait du baume en coeur en cette période morose et inquiétante mais j'ai préféré sa première réalisation, Whiplash qui m'avait vraiment épatée ! 

Côté acteurs, ils sont tous deux nommés aux Oscars or je ne trouve pas qu'ils le méritent vraiment, peut-être Emma Stone qui finalement m'a plus émue (scènes de castings) car Ryan a exactement le genre de rôle que les femmes adorent avec lui :  passionné, taciturne, amoureux ... Oui, il a beaucoup travaillé la danse mais l'Oscar, c'est plus que ça, quand même ?  Par contre, je trouve normal qu'il soit nommé dans la liste des meilleurs films. 

Reste la fameuse chanson, vous pouvez la trouver par ici. Trop jolie ! Au final, je le dis : un joli moment que je ne regrette absolument pas d'avoir vu.

edit : et parce que la nuit porte conseil, je me dis qu'il s'agit ici d'un hommage à Hollywood ? ou je me trompe ? 

Et parce que je veux terminer ce billet sur une jolie note,  je vous laisse avec Gene !  Et si vous êtes curieux, il suffit de taper les noms de Cyd, Fred ou Gene sur Youtube et vous comprendrez mieux mes bémols.



Mon avis : 

9 commentaires:

  1. Ce film fait pas mal parler de lui en ce moment. J'ai vu la bande annonce il y a un petit moment au cinéma et ça ne m'avait pas tapé dans l'oeil. J'en lis de bons avis maintenant mais les points négatifs que tu soulignes, et que j'avais déjà noté dans la BA, ne me donne pas envie de sauter le pas... Peut-être plus tard sur petit écran.
    En revanche, j'ai adoré Wiplash !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si tu n'as pas vu Whiplash et si tu n'as jamais ou rarement vu de comédies musicales, tu vas adorer ce film mais si comme moi tu aimes vraiment les comédies (la scène sur les hauteurs d'Hollywood est trop un copier/coller) et si tu as adoré Whiplash, tu risques d'être un peu déçue par le réalisateur !Mais bon il y en a qui ont adoré et retournent même le voir ! Tant mieux ;-)

      Supprimer
  2. Si si j'ai vu Whiplash et je l'ai adoré. J'ai vu pas mal de comédies musicales aussi. C'est bien ce qui me semblait pour le copier/coller du coup je vais m'abstenir comme je pensais le faire et puis qui sait peut-être un jour en DVD par curiosité :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il ne révolutionne rien. Whiplash m'avait beaucoup plus impressionné. Le début est prometteur mais il après il retombe dans du classique. Dommage.

      Supprimer
  3. J'ai adoré le film, et pour moi le côté années 50 au niveau des costumes, de la cinématographie, des chorégraphies et même parfois de la réalisation est clairement un hommage à toutes les comédies musicales dont tu parles(Grease, Un Américain à Paris, West Side Story, Singin' in the Rain, Jolie Frimousse...). L'histoire d'amour, moi j'y suis entrée de plein fouet et la fin m'a beaucoup émue. J'en fais clairement un coup de cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer

  4. Tant mieux ! Moi malheureusement je ne l'ai pas trouvé si bien ! Mon cœur je l'ai donné à Midnight. J'ai trouvé l'histoire d'amour cent fois plus forte ! Mais ça fait du bien de revoir des gens danser 😊

    RépondreSupprimer
  5. Alors j'ai vraiment aimé le film, il m'a fait chanté et dansé dans ma tête ! par contre je suis de ceux qui ont trouvé léger la façon dont la question raciale est complétement zappée de ce film, alors que question Jazz et émancipation par le divertissement, dur de ne pas en parler, même superficiellement !
    Mais c'est un bon souvenir et pour finir cela m'a donné envie de revoir toutes les comédies musicales dont le réalisateur s'est inspiré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien ! si son objectif était de nous faire revoir les comédies musicales alors oui, ça a marché ! moi je l'ai vraiment oublié très vite ...

      Supprimer